LAMA OUANGDRAK

Lama Ouangdrak est né au Bhoutan en 1977

A l'age de sept ans il rentre au monastère de Sonada à Darjeeling en inde accompagné par Lama Shérab Dorgi.

Le monastère de Sonada est alors dirigé par Kalou rinpoché.

devant cet impressionnant maître qu'il respecte et qu'il admire, il prend refuge. Il va alors se forger à la discipline du monastère et à la rigueur des enseignements .

Kalou rinpoché

Après la mort de Kalou, Bokar rinpoché devient son maître. Il lui confére alors les enseignements et toutes les initiations de la lignée shangpa kagyu.

Bokar rinpoché

Il étudie pendant douze ans les enseignements du bouddha et pratique intensément les rituels. A l'âge de 16 ans, il fait sa retraite traditionnelle de trois ans.

Son maître de retraite "lama Loydrand" lui donne alors toutes les instructions, les autorisations et les transmissions de la lignée

s

lama Loydrand

Reconnu par ses maitres en 1997, Lama Seunam, invite lama Ouangdrak à venir au temple de Kagyu Ling dans le Morvan (temple aux mile bouddhas).

On lui confie pendant huit ans la responsabilité des pujas. Il est spécialisé dans les tormas et la préparation de toutes les pratiques. Il est un excellent ritualiste, très apprécié par la sangha pour sa justesse et sa rigueur.

Pendant 6 ans il donne des enseignements. Il se spécialise dans la pratique de guérison du bouddha de médecine et dans les mandalas de sable. Il organise des retraites de Sangyé Ménla, de Powa (L'éjection de consience) etc. Il confère aussi toutes les initiations des yidams (déités) de la lignée shangpa kagyu.

On lui confie la realisation du grand mandala de sable du temple.

En 2011 Lama Ouangdrak quitte Kagyu Ling pour venir s'installer à Paris dans le 10ème arrondissement.

Il crée alors la sangha DRANG-SONG-LING "Le jardin des sages"

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site officiel de Lama Ouangdrak